Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Journaux paroissiaux

4 juin 2018

 Au service d’une Eglise en dialogue

L’Eglise n’existe que pour porter et témoigner de l’Evangile. Les journaux paroissiaux participent à leur manière à cette mission en s’adressant à des populations souvent éloignées de la foi mais en quête de sens. Tel est le choix fait par certaines paroisses du diocèse.

Dans son encyclique La joie de l’Evangile, le pape François écrit à propos de la paroisse: « Même si, certainement, elle n’est pas l’unique institution évangélisatrice, si elle est capable de se réformer et de s’adapter constamment, elle continuera à être « l’Église elle-même qui vit au milieu des maisons de ses fils et vie_du_diocese.jpgde ses filles ». Cela suppose que réellement elle soit en contact avec les familles et avec la vie du peuple et ne devienne pas une structure prolixe séparée des gens, ou un groupe d’élus qui se regardent eux-mêmes. » (N° 28) On peut alors s’interroger sur les moyens dont disposent les communautés paroissiales pour être une Eglise en dialogue et communiquer avec tous les habitants de son territoire, croyants ou pas. On s’aperçoit alors que, très souvent, la communication ne se fait que dans un sens. Site internet, lettre électronique, radio, panneau d’affichage… Tous ces médias, si indispensables soient-ils, demandent toujours un acte volontaire. Qu’en est-il alors de tous ceux qui ne s’adressent jamais à l’Eglise, connaissent peu ou mal sa foi, son histoire et sa mission ? Comment une paroisse peut-elle s’adresser à eux, leur montrer que, dans ce qui se vit dans leurs villes, leurs familles, leurs associations, il y a du bon, du beau, du vrai et que cela intéresse l’Eglise ? Comment peut-elle montrer un visage de communauté vivante, présente et attentive à leurs questions existentielles, leurs attentes spirituelles?

Retisser du lien
Telle est la raison d’être des journaux paroissiaux et un certain nombre de paroisses du diocèse ont fait ce choix. Curé à Montech puis à Nègrepelisse, l’abbé Bruce Loffel explique pourquoi, dans ces deux lieux, il a souhaité la création d’un journal tous foyers : « Pour moi, une paroisse n’est pas seulement là pour les pratiquants mais aussi pour les personnes qui sont loin de l’Eglise. Le journal tous foyers est un des rares moyens que nous avons pour rejoindre l’ensemble des personnes vivant sur notre ensemble paroissial. Il me parait important de voir des personnes retrouver un lien avec l’Eglise grâce à ce journal. Il est bon aussi de faire entendre un message positif sur notre monde, un message d’espérance. » Dans le secteur de Lafrançaise, le journal Points de Vue existe depuis 1975. La formule sur abonnement n’empêche pas les responsables de l’envoyer très largement, précise l’abbé Louis Albert : « Il est adressé par voie postale à toutes les familles du secteur dont nous avons l’adresse et qui ne le refusent pas explicitement. A leur demande, il est envoyé aussi à d’anciens habitants du secteur qui désirent continuer à être informés des activités paroissiales. » L’objectif affiché est de transmettre le message de l’Evangile, tisser du lien et faire connaitre la vie paroissiale et l’Eglise diocésaine.

Les diffuseurs, visages d’Eglise
Autre journal ancré depuis longtemps dans la vie paroissiale, La Coquille à Moissac. Depuis 1995, il était porté aux moissagais par des diffuseurs. Récemment, la formule a évolué, proposant trois fois par an une version couleur, plus moderne mais à présent sur abonnement. Patrick Bach, membre du comité de rédaction, explique les raisons de ces choix : « Concernant la forme, il y avait une demande récurrente de paroissiens qui voulait un journal plus attractif. S’agissant du passage du « toutes boites » à l’abonnement, cette décision a été motivée en partie par la baisse continue du nombre de diffuseurs. Le dernier numéro diffusé gratuitement en 2017 a été distribué dans 5200 boites aux lettres avec proposition d’abonnement. 250 personnes ont répondu à ce jour, des paroissiens habituels en majorité, d’autres plus éloignés. » Il est certain que la mise en place et l’entretien d’un réseau efficace de diffuseurs demande méthode et persévérance. Pourtant ces bénévoles, en portant le journal dans leur voisinage, participent à rendre l’Eglise visible et proche. Telle est la conviction de Bernadette Soulié qui coordonne la diffusion du journal Montalban sur l’ensemble paroissial d’Ardus : « Grâce à la diffusion, un journal tous foyers crée du lien déjà au sein de nos paroisses, entre le curé, l’équipe pastorale, les rédacteurs et les diffuseurs. Ensuite avec un cercle un peu plus large, par exemple certains parents d’enfants catéchisés ont accepté de porter le journal. La diffusion crée du lien aussi entre les différentes paroisses du secteur. Il y a un référent par paroisse et nos rencontres sont riches. Tous, nous portons cette mission d’aider les gens à découvrir la vie de l’Eglise, la foi. Je le rappelle souvent aux bénévoles et ça les motive beaucoup. » L’argument financier est souvent avancé par des paroisses qui ne font pas le choix d’un journal tous foyers. Pourtant, lorsque les responsables pastoraux et la communauté le soutiennent, ce média trouve des annonceurs et des soutiens et le coût peut être supporté par la paroisse. Mais, pour l’abbé Loffel, la difficulté vient peut-être aussi d’une mauvaise perception : « Le journal tous foyers n’est pas toujours compris ni accepté par les chrétiens pratiquants. Dans une Eglise idéale, le journal devrait être désiré par tous, il répondrait à un souci missionnaire. En ce temps de Pentecôte, je dirais surtout que ce journal répond au souffle de l’Esprit. »

                                                                                        S. Bégasse

Les journaux paroissiaux du diocèse
L’Echo des deux rives : ensemble paroissial de Valence d’Agen. Tous foyers
L’Echo de nos clochers en Quercy blanc : ensembles paroissiaux de Lauzerte et Montaigu-de-Quercy. Sur abonnement.
Points de Vue : ensemble paroissial de Lafrançaise. Sur abonnement.
Sens et Vie : ensemble paroissial de Montech. Tous foyers.
Montalban : ensembles paroissiaux de la Cathédrale, Saint-Jean Villenouvelle, Villebourbon, Ardus, Saint-Nauphary, Reyniès. Tous foyers.
Gemmail : ensemble paroissial de Nègrepelisse. Tous foyers.
Le lien : ensemble paroissial de Parisot. Sur abonnement.
La Coquille : ensemble paroissial de Moissac. Sur abonnement.
Du Tarn à la Garonne : ensemble paroissial de La-Ville-Dieu-du-Temple. Tous foyers.

 

 

<< Go back to list