Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

A Noël, porter la lumière

9 janvier 2018
A Noël, porter la lumière

Des jeunes ont repris des chants de Noël sur le parvis de la cathédrale

 Pôle évangélisation jeunes

Pour la deuxième année consécutive, le Pôle évangélisation jeunes a organisé en décembre une fête de la lumière à Montauban. Béatriz Malleville donne le sens de cette manifestation.

A travers la fête de la lumière, le Pôle évangélisation jeunes propose aux Montalbanais et aux gens de passage de redécouvrir le message chrétien de Noël : il y a plus de deux mille ans un enfant est né d’une vierge, il est la lumière des hommes. Nous pouvons donc nous laisser réchauffer par lui et puiser la force auprès de lui. Nous laisser guider par lui car il nous donne la paix et la joie qui viennent de Dieu, nous laisser libérer par lui car il est le Sauveur…Voilà pour le sens de cette initiative. Concrètement, il s’agit d’un après-vie_du_diocese.jpgmidi au cours duquel différents lieux de Montauban deviennent « lumineux » : la cathédrale, l’église et la salle Saint-Joseph, l’église Saint-Jacques, la place du Coq, l’Espace catholique et la librairie La Procure.
A travers des concerts d’orgue, des chorales de jeunes avec des chants traditionnels de Noël, une exposition de crèches de différents pays du monde, la proposition de boire un chocolat ou un vin chaud et de lancer une prière ou une pensée grâce à une lanterne chinoise, d’entendre des contes de Noël ou de fabriquer une crèche, nous invitons petits et grands à approfondir le mystère de Noël.

Musique et paix intérieure

Une large place a été donnée à la musique. Dans la cathédrale, un concert d’orgue a permis aux uns et aux autres de découvrir des extraits du patrimoine artistique religieux tandis que, sur le parvis, des jeunes de la paroisse de Villenouvelle et du lycée Bourdelle chantaient des chants traditionnels de Noël. Un peu plus loin, à l’église Saint-Joseph, la famille Lacroix a donné un concert d’une qualité remarquable. La lumière de Noël est bien sûr présente dans la crèche. C’est pourquoi, dans la salle Saint-Joseph, il était proposé aux passants de découvrir une quinzaine de crèches de différents pays du monde car Noël est une fête universelle. Cela a été l’occasion d’accueillir des gens de différentes religions, curieux de découvrir ce qui leur était proposé. Tout près de là, Léo Rouch, qui installe chaque année la crèche provençale dans l’église, a communiqué aux visiteurs sa passion et sa bonne humeur. Et les enfants ont pu fabriquer leur crèche à partir de petits pots de terre, les œuvres exposées invitent à la création !
Autre lieu, autre approche de la lumière : l’église Saint-Jacques a accueilli tous ceux qui voulaient discuter, prier, se confesser et qui cherchaient la paix intérieure. Le Saint Sacrement a été exposé tout le long de l’après-midi, des chants et des lectures ponctuant de temps en temps le silence régnant dans le lieu. Quelques passants se sont confessés, dont une maman avec sa petite fille de moins de deux ans. Elle a remercié pour l’accueil qui lui a été réservé, sa petite a été occupée pendant qu’elle s’est entretenue avec le prêtre. Des livres étaient installés à côté de la crèche, en face de l’entrée, pour inviter les enfants à se poser et plonger dans le mystère de la crèche de Bethléem.

Redonner du sens

Des crèches de différents pays pour le plaisir des petits et des grands

Sur un stand situé tout près de la place du Coq, des jeunes offraient du chocolat et du vin chaud aux passants en proposant également de lancer une prière ou une pensée avec une lanterne chinoise. De nombreux messages se sont ainsi envolés dans le ciel montalbanais tout au long de l’après-midi. Il est heureux de voir les jeunes participer aux propositions pastorales du PEJ et ainsi transmettre leur enthousiasme aux passants et faire de belles rencontres. Enfin, à l’Espace catholique, on proposait aux petits et grands d’entendre des contes de Noël et de faire une pause au chaud dans ce circuit organisé dans le centre-ville.
A travers ces différents lieux et animations, la fête de la lumière propose de retrouver le sens profond de Noël en apportant de la joie et de la paix, de façon tout à fait gratuite, à tous ceux qui sentent au fond d’eux que cette fête ne se résume pas à courir les magasins pour chercher à faire plaisir car les attentes des hommes sont plus profondes que ça. Comme le dit le Saint-Père: « Libérons Noël de la mondanité qui l’a pris en otage ! Le véritable esprit de Noël est la beauté d’être aimé par Dieu. »

                                                                                                 Béatriz Malleville
 

 

<< Go back to list