Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Les structures

Pour mener à bien la politique économique de son diocèse, l'évêque s'entoure de deux instances canoniques nécessaires à sa fonction de gouvernement : Le conseil économique et l'économe diocésain.

Le conseil pour les affaires économiques aide l'évêque dans la gestion du patrimoine du diocèse et exerce une fonction de contrôle de certaines décisions.

L'économe diocésain assure la gestion matérielle du diocèse. Il assiste les paroisses, les services et mouvements de la pastorale.

Quelle est la fonction d’un économe diocésain ?

  • II est le responsable devant l'évêque, son conseil économique, et le conseil d'administration de l'Association diocésaine (AD), des bilans et comptes de résultat de l'AD et des associations qui lui sont liées.
  • Il assure la gestion courante des biens immobiliers.
  • Il gère et a autorité déléguée sur le personnel administratif aussi bien que sur le personnel employé en pastorale, en accord avec l’évêque.
  • II contrôle et gère les portefeuilles selon les instructions qui lui sont données par le conseil économique de l'évêque.
  • Il connaît et contrôle les comptabilités des paroisses selon les modalités appropriées.
  • Il entretient avec les laïcs en charge de pastorale et les responsables diocésains des services et mouvements les relations nécessaires pour assurer une bonne gestion des finances qui leur sont allouées.
  • Il s'implique dans tous les domaines du «temporel» du diocèse : fiscalité, droit social, assurances, relations avec les acteurs sociaux.
  • II développe les ressources de l'Eglise (denier de l'Eglise, legs et autres sources).