Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

Marie-Rose Gineste

A l'annonce de la promotion de Mlle Gineste au grade d'Officier de la légion d'honneur en 1993, le président du conseil d'administration de la Caisse primaire d'assurance maladie de Tarn-et-Garonne avait tenu à lui rendre hommage. Ce fut l'occasion de rappeler son parcours exceptionnel. Voici le texte de son discours.

 

Mlle Gineste, 

Lorsque nous a été connue votre promotion au grade d'Officier de la Légion d'Honneur en date du 14 Juillet 1993 par le Ministère des Affaires Sociales, le Conseil d'Administration de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de Tarn-et-Garonne que j'ai l'honneur de représenter, a tenu à offrir ses chaleureuses félicitations à son ancienne Présidente et à lui manifester toute son estime. 

Il a donc fallu, et j'espère que vous n'en prendrez pas ombrage remonter dans le temps afin de remettre en lumière vos diverses activités. 

L'on savait bien que vous n'aviez rien d'une inactive, mais de là à imaginer une vie aussi riche, la différence était de taille. 

Essayons de résumer tout cela: 

- Ouvrière couturière à partir de janvier 1931, entrée à la J.O.C dès sa création et adhérente en 1933 au syndicat CF. TC, vous vous investissez pleinement dans l'action sociale au Secrétariat social de Tarn-et-Garonne, et vous êtes de plus nommée en 1935 Administrateur de la Caisse Départementale des Assurances Sociales poste que vous occupez jusqu'en 1946.
- Rappelons au passage que lorsque survient la Guerre d'Espagne, vous participez activement à l'aide aux réfugiés espagnols.
- Arrive la terrible période du conflit 1939-1945 qui vous trouve, dès que le pays est envahi, aux tous premiers rangs de la Résistance où votre patriotisme, votre courage, votre ténacité, vous valent l'admiration de tous. Vous sillonnez sans relâche, sur votre bicyclette légendaire, les routes du département, diffusant au péril de votre vie les documents de la Résistance. Vous camouflez des enfants juifs et des adultes juifs. Vous hébergez des aviateurs alliés. Vous transportez des explosifs. Vous prenez en Tarn-et-Garonne la responsabilité du mouvement "Combat". 

Cette admirable action vous vaut la reconnaissance de la Nation et vous recevez à ce titre :
- la Médaille de la Résistance en 1946,
- la Médaille Militaire et la Croix de Guerre avec palme en 1953,
-la Croix du Combattant Volontaire 1939-1945, en 1968,
- Sans omettre d'autre part la Médaille des Justes parmi les Nations attribuée par le Comité YAD VASHEM à Jérusalem en 1985.
La paix revenue, vos activités s'articulent sans relâche autour de l'action sociale et pendant de nombreuses années dans l'action municipale.
A ce dernier titre vous avez été conseillère municipale et adjoint au maire de Montauban du 1er septembre 1944 au 28 décembre 1944, puis du 19 octobre 1947 au 20 mars 1965. Bien évidemment on vous retrouve pendant 18 ans membre du Bureau d'aide sociale, dont vous assurez la vice-présidence pendant 12 ans.
Et c'est du fait de votre action municipale et sociale dans ce secteur, que vous devenez par décret du 9 Juillet 1976 Chevalier de la Légion d'Honneur. 

Nous en arrivons maintenant à vos multiples fonctions dans le domaine de la Sécurité sociale.
Dès 1946, vous Siégez en tant que Personne qualifiée dans le premier conseil d'administration de sécurité sociale à Montauban. Et c'est après avoir été vice-présidente du conseil d'administration de notre C.P.AM. que vous devenez présidente de ce même conseil pour la période du 25 novembre 1982 au 3 avril 1984. 

Quel bail au service de la Sécurité sociale: une présence de 50 ans sans interruption entre 1935 et 1984 , soit un demi-siècle au service de ses compatriotes, c'est vraiment extraordinaire. D'autant que vous vous activez aussi dans de multiples secteurs:
- administrateur de l'hôpital de Montauban, de Moissac, de Villefranche-de-Rouergue,
- administrateur de la C.R.AM. Midi-Pyrénées,
- administrateur des Maisons de retraite de Grisolles, Lamagistère et Montbeton,
- administrateur de l'ASSEDIC Midi-Pyrénées, du P.A.C.T. de Tarn-et-Garonne, de l'Etablissement du Refuge (concernant le placement de jeunes filles confiées par le tribunal), et de l'Aide aux mères de famille.
Sans oublier votre appartenance, du 20 juin 1956 au 17• septembre 1963, au Conseil
supérieur de la Sécurité sociale au ministère du Travail. 

Ces multiples activités dans le secteur social vous ont justement valu plusieurs récompenses :
- Chevalier du Mérite Social en 1948,
- Officier du Mérite Social en 1954,
- Officier de l'Ordre National du Mérite en 1967.

Madame la présidente, j'ose espérer votre clémence si j'ai commis quelque oubli bien involontaire concernant votre carrière qui est tellement riche pendant de si nombreuses années. 

Permettez-moi de saluer en vous la militante inlassable dont l'action s'est en toutes circonstances appuyée sur les vertus théologales que sont la FOI, l'ESPERANCE et la CHARITE;
de vous redire au nom du conseil d'administration de la CPAM de Tarn-et-Garonne combien nous prenons part à votre légitime fierté pour cette promotion si méritée en tant qu'Officier de la Légion d'Honneur, promotion qui récompense une vie entière consacrée à l'action sociale et à la solidarité. 

Tout en ajoutant, pour conclure, et à titre personnel - ceci avec tout le respect que je vous dois - que décidément Melle GINESTE, vous êtes un "GRAND MONSIEUR".

Montauban, le 1 er Octobre 1993

Jean Bigeyre
Président



Ndlr : Mlle Gineste a été la secrétaire des évêques de Montauban de 1965 à 1995

 

Voir aussi