Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Mgr Théas

MONSEIGNEUR THEAS
évêque de Montauban de 1940 à 1947

Monseigneur Théas fut pendant la deuxième guerre mondiale l’honneur de l’Eglise de France.

Suite à la rafle du Vel d’Hiv, il fit notamment lire à la messe du 30 août 1942 une lettre portée par sa fidèle secrétaire Marie-Rose Ginestesur sa légendaire bicyclette, aujourd’hui déposée au Yad Vashem à Jérusalem:

des hommes et des femmes sont traités comme un vil troupeau et envoyés vers une destination inconnue avec la perspective des plus grands dangers. Je proclame que tous les hommes, aryens ou non aryens, sont frères (...) que tous les hommes, quelle que soit leur race ou leur religion, ont droit au respect des individus et des Etats".

Interné à Toulouse et Compiègne en 1944, il eut un rôle national à la Libération, faisant le lien entre le général de Gaulle et le pape.

Il fut un pionnier du dialogue social et de l’oecuménisme.

("Mémoire en Images- Montauban" de Christophe Sahuc).voir aussi