Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
 
Document Actions

Pierre III de Berthier

Pierre de Berthier est en 1608

Il fut nommé évêque coadjuteur  de Mgr de Murviel de 1636 à 1652.
Reconnu pour ses talents oratoires Pierrre de Berthier fut nommé par le roi Louis XIII  le 9 janvier 1634, à l'âge de 26 ans. Le pape Urbain VIII ne confirma son élection que par se bulles de 1636.
Il fut consacré dans l'église métropolitaine de Toulouse par son oncle, Jean-Ludovic Berthier, évêque de Rieux le 30 août 1636, avec le titre d'évêque d'Utique.

Dès 1639, il prit en main les affaires que lui délégua Mgr de Murviel, qui sentait la charge du diocèse trop lourde pour lui.
A la mort de Louis XIII, c'est lui qui fut chargé de prononcer l'oraison funèbre du roi.

A la mort de Mgr de Murviel en 1652, Mgr de Berthier lui succéda.

Il s'attacha dès sa prise de fonctions à la création d'un séminaire pour la formation des prêtres. D'abord érigé à Montech, il fut ensuite transféré à Montauban.
Le 8 juin 1654 c'est lui qui prononça le discours lors du sacre du roi Louis XIV à Reims, discours connu sous le titre de "Remonstrance faicte au Roy, en la ville de Rheims".

Il oeuvra pour faire progresser la doctrine catholique dans cette terre de protestantisme et combatit de même la doctrine janséniste. Il fit écrire une nouvelle traduction du nouveau testament qui fut répandu à cent mille exemplaires dans le diocèse écrit Camille Daux dans son ouvrage.

Il ressuscita le culte de saint Théodard patron de la vieille cité de Montauban. En 1652 il fit l'inventaire du reliquaire qui contenait ses ossements. Ce reliquaire est actuellement dans l'Eglise de Villebrumier.

En 1663 Pierre de Berthier fit commencer les travaux de ce qui devait devenir le palais de l'évêque qui est l'actuel musée Ingres. Il ne put voir la fin des travaux de ce bâtiment qui fut terminé par Mgr de Colbert en 1680.

En 1672 il commanda de grandes orgues pour sa cathédrale Saint Jacques. Celles-ci furent transportées dans l'actuelle cathédrale Notre-Dame en 1741.

Il mourrut à l'âge de 66 ans suite à un accident, les chevaux de son carosse le précipitant dans une chute qui provoqua sa mort le 26 juin1674.

Armoiries:

"D'or, au taureau effarouché de gueules,
chargé en bande de cinq étoiles
ou matras d'argent".

Voir le portrait d'après Ph. de Champaigne (Musée Ingres)

Sources: "Histoire de l'Eglise du diocèse de Montauban" Abbé Camille DAUX - 1882